Notre Sélection

 

Qui sommes-nous ?

La plus grande safranière de France !

Je me présente ; Véronique Lazérat.
Je vous invite à découvrir le Safran, son histoire, ses légendes, ses vertus, la culture du CROCUS sativus, sa floraison magique, la préparation et le séchage de ses pistils pour en obtenir la plus précieuse des épices : l'or rouge.

Nos safranières sont  implantées à Fontanières, en Creuse, dans le Limousin. Je suis initialement diplômée de l'école du paysage Du Breuil, mariée et mère de 5 enfants.
Arrivée à Fontanières en 1999, j'ai quitté la région parisienne …pour une vie simple, en harmonie avec la nature et les traditions.
Soucieuse de mettre en place un projet sur le long terme et dans le but avoué de transmettre un savoir et une exploitation viable à mes enfants, j'ai entrepris l'installation d'une safranière sur nos terres.Initialement d’une surface de 1200m², notre safranière atteint 3700m² en 2006, 5400m² en 2007 puis 7400 m² en 2008, devenant la plus grande de France…Avec l'installation des "PEPINIERES LAZERAT ", nous dépassons les 2 hectares...

Jeudi 23 septembre matin, est née une fleur de safran....
Le matin se voile des lumières de l’aurore, j’entraperçois le trésor tant attendu, pointant un nez timide entre de frèles feuilles vertes naissantes.
Par ce frais matin d’automne, est née une créature aussi magique qu’éphémère, fleurant bon le printemps, la rose et le freesia.
Le temps s’arrete pour le jardinier, ébloui et sans voix, devant cette merveille de perfection, si forte et si fragile à la fois, grandissant sous son regard protecteur.
Effrontément, elle ouvre sa mauve corolle aux premiers rayons du soleil, laissant apparaitre ses trois stigmates dressés et fiers comme le sein d’une déesse, rouge sang tel le fruit de la tentation, ornés d’une couronne de fine poudre d’or, ses étamines chargées de pollen... Soudain, tout a un sens, ces journées de dur labeur ; griffer, ratisser, épierrer ce sol vierge de toute culture si longtemps abandonné en pature. Creuser les sillons à la houe, le dos courbé, sous un soleil de plomb. Répéter inlassablement les même gestes, rang après rang et entrapercevoir, petit à petit se profiler ma toute jeune safranière.
Désherber, veiller patiemment sur ce trésor profondément enfoui...
Chaque année, j’attends avec émotion ce rendez-vous. Fidèle à son engagement, telle une promesse, je vois apparaitre au petit jour du 23 septembre, la première fleur de l’année. Aussi jolie qu’éphémère, elle naitra dans mes yeux et s’éteindra entre mes mains affairées à lui offrir une autre vie...

La récolte du safran est l’instant magique très attendu des safraniers!Cette récolte est généralement longue, et quelquefois très pénible, par exemple lorsque surviennent en automne, des pluies douces suivies d’un rayon de soleil. A ce moment là, les fleurs apparaissent et se succèdent avec une abondance et une rapidité surprenantes. Les safraniers n'ont alors aucun repos, et malgré tous leurs soins, il arrive parfois qu’ils perdent une partie de ces fleurs, ne pouvant faire face à la charge de travail...
A très bientôt, je vous laisse...car le travail m’attend !
Véronique Lazérat

Si vous souhaiter partager avec nous ces instants précieux, participer à la cueillette et à la transformation de la fleur de safran en « or rouge » (150 000 fleurs sont nécessaire pour obtenir 1Kg de Safran épice !) , découvrir le Safran, ses légendes, ses vertus, ses usages et déguster des petites spécialitéés de la maison... Des visites seront organisées les 3 - 4 - 5 - 6 -7- 8 - 9 - 10 - 23 - 24 -25 - 26 - 27 et octobre 2015 à 14h 30.
Les matinées sont réservées au groupes, sur réservation au 05 55 82 35 40 ou sur lazerat@aol.com

Conférences à la ferme (hors période de floraison) les 20 avril, 20 mai, 20 juin, 20 juillet et 20 septembre à 14h30.

Un livret et une dégustation de thé au safran et de gâteaux safranés sont offerts à chacun de nos visiteurs. Tarif visites & cnférences: 10 € /pers.

Conférences "hors site" partout en France : forfait 30 €+ logistique. Pour l'étranger, nous consulter .

Son histoire est une légende qui a fait du safran l'épice la plus ancienne et la plus convoitée de la planète!

Ce site a été créé pour partager avec vous notre passion pour le Safran...

Depuis la création de notre entreprise, vous êtes nombreux à nous avoir témoigné vos encouragements et/ou félicitations, et nous vous en remercions chaleureusement.

La naissance spontanée de cette immense chaîne d’amitié nous conforte dans notre choix de partager avec vous notre amour pour le Safran et de garder une dimension familiale et humaine à notre activité.

Safranement vôtre

Véronique Lazérat

Des News ...en veux-tu?... en voilà!
 

Cliquer sur ce lien pour voir ce REPORTAGE 2011

Témoignages de safraniers français mordus de passion...

Reportage TF1:
Le safran, plus cher que le caviar
La récolte du safran, qui sert à la teinture et à l'assaisonnement, a lieu en ce moment. Elle s'annonce excellente. Reportage dans la Creuse.

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4129324,00-le-safran-plus-cher-que-le-caviar-.html

Reportage FRANCE2: dans l'émission d'Envoyé spécial le 25 juin

Le safran, l’épice la plus convoitée du monde
Un reportage de Jean-Charles Doria et Sébastien Girondon

Le safran, on le surnomme l’or rouge. C’est l’aliment le plus cher du monde. Plus cher que la truffe ou le caviar iranien, il atteint jusqu’à 35.000 euros le kilo. Mais pour ce prix-là, le consommateur n’est pas sûr de ce qu’il achète. Une équipe d’Envoyé Spécial a découvert que cette épice est extrêmement fraudée. Au départ, le safran est un vulgaire oignon qui coûte à peine 30 centimes d’euros. Mais une fois par an, fin octobre, il se métamorphose en fleur de couleur violette, dans laquelle se cache le fameux pistil rouge vif qui vaut de l’or. Il est cultivé en Iran, en Inde et au Maroc. Jean-Charles Doria et Sébastien Girondon ont enquêté au Maroc au moment de la récolte. C’est au coeur des montagnes berbères de l’Atlas que sont cultivées chaque année deux tonnes de safran. Les paysans qui le récoltent ne parviennent pas à en vivre. Pourtant, des négociants réussissent à faire fortune, en achetant les productions à bas prix et en les revendant jusqu’à trente fois plus cher sur les marchés occidentaux. La fraude est aussi très rentable. Au Maroc, sur six safrans achetés dans des souks, cinq échantillons se révèlent être du curcuma ou du paprika, ou pire, des fibres mélangées à des produits détergents, dangereux pour la santé. En France, des analyses dans un laboratoire, ont permis de mettre au jour une arnaque, un safran "garanti pur" en vente dans de nombreux commerces, qui n’est en réalité qu’un banal végétal imbibé de colorants artificiels. Enfin, la production de safran en France redémarre peu à peu, après avoir complètement disparue pendant un siècle. Certains ont flairé le bon filon. Véronique Lazérat possède dans le Limousin la plus grande safranière de France et parvient à y produire deux kilos de safran par an...

Commandez dès aujourd'hui votre exemplaire dédicacé !

A offrir et à s'offrir !...

Le safran est l'épice la plus ancienne et la plus convoitée de la planète! Exploitant la plus grande safranière de France, Véronique Lazérat nous en fait découvrir l'histoire, les légendes, les vertus et les usages. Elle nous révèle aussi ses secrets de safranière pour cultiver le CROCUS sativus, cette plante bulbeuse dont les fleurs contiennent un trésor: le fameux Safran. Elle dévoile toutes les étapes de production, de la plantation à la récolte des fleurs, l'émondage et le séchage des pistils, leur conditionnement et leur conservation. Car récolter du safran est à la portée de tout un chacun. Elle n'oublie pas les gourmets et les gourmands avisés en nous livrant de nombreuses recettes safranées.

128 pages ---------- 19 €

Editions Lucien Souny

Contact: Editions Lucien Souny:

editions-souny@orange.fr

Contact presse: V.Thabuis

veroniquethabuis@aol.com

BIBLIOGRAPHIE express : Véronique LAZERAT

- Née FRACHON le 4 janvier 1972 en IdF- -Mariée, 5 enfants
- Diplômée d'horticulture, option jardins et espaces verts, puis pépinière ornementale et fruitière, de l'école du paysage Du Breuil.
- A grandi dans un immeuble de Champigny-sur-Marne.
-Arrivée à Fontanières en 1999.
-2005, création des safranières de la Font Saint-Blaise aujourd’hui la plus grande de France.
- Nominée aux oscars des Carnots et des Turgots en 2007-

- Nommée Présidente du GIE des Monts de Guéret et de sa boutique « Talents de Creuse » (RN145 ) - en 2008
- Compagnon de la confrérie du terroir Creusois
- Ecrit son 1er ouvrage en 2009 « Secrets de safranière »

Diplômée de l'école de paysage du Breuil, Véronique Lazérat quitte en 1999 la grisaille parisienne et sa vie de stress pour s'installer à la campagne, dans la résidence familiale, à Fontanières, dans la Creuse.
A la recherche d'une vie simple, liée aux traditions et à la nature, elle décide de se lancer dans la culture du safran ! Ce qui ressemble à un pari osé ou à un rêve plutôt fou s'avère, cinq ans plus tard, non seulement une réalité mais aussi une réussite économique et commerciale qui redonne au safran français ses lettres de noblesses.
Si les safraniers ont la réputation de garder jalousement leurs secrets de culture, Véronique Lazérat n'hésite pas à partager ses connaissances sur le safran avec un très large public : expositions, conférences, visites, mais aussi stages de formations… elle a fait renaitre la culture du safran en France, et contribue assidûment à sa médiatisation, au développement de safranières en France et à l'étranger et à sa popularisation auprès du grand public.
C'est en 2005 que Véronique Lazérat, jeune néorurale, relève le pari fou de cultiver du safran en Creuse, à la Font Saint-Blaise. Si l'expérience semble originale et fait doucement sourire, le résultat attire rapidement tous les regards et toutes les caméras.
Non seulement le Crocus sativus, le petit bulbe au précieux filament d'or rouge, y trouve des conditions idéales pour croître, mais la qualité de ce safran creusois est classée catégorie 1, comme celui de l'Iran.
A la curiosité locale fait place l'admiration nationale : journalistes, professionnels (agriculteurs, safraniers français et étrangers, chefs de cuisine), mais aussi le grand public, tout le monde se presse la Fontanières pour découvrir cette fleur de légende, précieuse, rare, aux vertus ancestrales, et faire la connaissance de cette remarquable productrice, passionnée, passionnante et avant tout «habitée par le safran » !
La parcelle expérimentale de 1200 m2 est aujourd'hui, en 2009, la plus grande safranière de France (1 hectare), alors que les méthodes de culture sont demeurées strictement traditionnelles et artisanales. Derrière cette spectaculaire réussite botanique et économique se cachent aussi une aventure humaine et un parcours de vie hors du commun, que le lecteur découvrira en filigrane dans son ouvrage « Secrets de safranière» aux éditions Lucien Souny.

Emission sur DEMAIN TV

Du safran en Limousin
Emission du 14 decembre 2009
La plus grande productrice de safran en France est installée dans la Creuse, à Fontanières. Véronique Lazérat est devenue la grande prêtresse de "l'or rouge" : alors que personne ne croyait en son projet il y a encore 5 ans, aujourd'hui elle forme des centaines de porteurs de projets par an, qui eux aussi veulent cultiver le précieux safran. Nous retrouvons donc Véronique, que nous suivons depuis quelques années maintenant, ainsi que deux femmes en Corrèze que Véronique a formées.

CRUMBLE, une émission animée par Marie-Pierre Planchon, le dimanche à 12h03

Une émission en Or : les 3 ors blancs de Philippe ANGINOT et l'or rouge, le safran, de Véronique LAZERAT

Véronique LAZERAT "Secrets de safranière" - l'or rouge de la Font Saint-Blaise, publié en Octobre 2009 aux éditions Lucien Souny.Passionnée, investie, dynamique... Véronique Lazerat est productrice de safran et a 5 enfants et le sourire...Diplômée de l'école de paysage du Breuil, Véronique Lazérat quitte la grisaille parisienne et sa vie de stress en 1999 pour s'installer à la campagne, à Fontanières, dans la Creuse.A la recherche d'une vie simple, liée aux traditions et à la nature, elle décide de se lancer dans la culture du safran !Ce qui ressemble à un pari osé ou à un rêve plutôt fou s'avère, dix ans plus tard, non seulement une réalité mais aussi une réussite économique et commerciale qui redonne au safran français ses lettres de noblesses. Si les safraniers ont la réputation de garder jalousement leurs secrets de culture, ceux qui les ont conduits à la réussite, Véronique Lazérat n'hésite pas à partager ses connaissances sur le safran avec un très large public : expositions, visites, mais aussi stages, formations, bien d'autres formules encore et son livre...pour tout savoir sur cette fabuleuse épice. Elle a fait renaitre la culture du safran en France, a contribué assidûment à sa médiatisation, au développement de safranières en France et à l'étranger et à sa popularisation auprès du grand public.

La parcelle expérimentale de 1200 m2 est aujourd'hui, en 2009, la plus grande safranière de France, alors que les méthodes de culture sont demeurées strictement traditionnelles et artisanales. Derrière cette spectaculaire réussite botanique et économique se cachent aussi une aventure humaine et un parcours de vie hors du commun, que vous découvrirez en filigrane dans "Secrets de safranière".

Le safran est surnommé l'or rouge car sa culture nécessite beaucoup de soin puisque tout est fait à la main, de la plantation à la récolte.Pour obtenir 1 kilo de safran, il faut environ 150 000 à 200 000 fleurs. Le safran est donc rare et cher, 100 fois plus cher que le caviar.
Mais c'est aussi lié à ses qualités, reconnues depuis toujours : le safran est à la fois une épice, une teinture et un remède. Si on ne l'utilise plus pour la teinture, il reste présent dans la pharmacopée. Il a des vertus sédatives et des études cliniques récentes ont montré qu'il avait un pouvoir antidépresseur.En cuisine, il apporte sa couleur, son arôme suave et, surtout, il exalte le goût des aliments. Alors, il n'y a pas de quoi se priver. Essayez le thé au safran, le risotto ou la salade de fruits. Il n'y a rien de mieux pour se convaincre des qualités du safran.

Gouter voir une Emission présentée par Odile Mattei

http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/emissions/goutezvoir/archives/57632779-fr.php

 

 

Le Safran,

une énigme

du patrimoine Creusois!

Nous avons eu la surprise de constater que de nombreux sites spécialisés ont sans autorisation et sans aucun scrupule plagié de nombreux textes voir même des photos sur nos sites! Nous rappelons que toutes nos photos ont été prises sur nos safranières et que nos 3 sites, textes et photos ont fait l'objet d'un dépôt copyright..

Une preuve, s’il en faut de la véracité de l’expression : " Souvent copié, jamais égalé."

 

Votre panier

Votre panier

0 produit

Conférence TEDx

Voir la vidéo

Véronique Lazérat

Véronique Lazérat sur facebook Véronique Lazérat sur twitter